&&. SAHARA-HOTEL }}

&&. SAHARA-HOTEL }}
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Le sang des étoiles. Tony <3

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Heaven Slone
Don't save met
I don't care

avatar

Féminin
Nombre de messages : 467
Age : 25
SECRET __* : Un secret est un secret. C'est le propre du secret.
L0VE __* : Your love is a lie. A beautuf lie. It's nothing but a lie.You can hide behind your stories.
PHRASE FÉTICHE __* : 'Cause I want it now I want it now Give me your heart and your soul
Date d'inscription : 16/04/2008

&&. HEY Y0U ! IT'S JUST ME }}
AFFINITIES <3:
WHERE ARE Y0U ?:
EMPL0I & L0ISIRS :

MessageSujet: Le sang des étoiles. Tony <3   Lun 21 Avr - 14:25



  • « Il y aura toujours quelque chose pour détruire nos vies. La question est de savoir ce qui va nous tomber dessus en premier. On est toujours au bord du gouffre »

    Car il y a des choses qui s’effacent si facilement, car il y a des mots qui s’effacent si facilement. Car il y a tant de chose, qu’on croit mais qui finalement disparaisse sous nos yeux. Car tout disparaît sans vraiment disparaître. Peut-être que l’on ne laisse rien de nous ? Peut-être laissons nous à chaque endroit un signe de notre passage.
    Nous avons tous fait un passage dans la vie de quelqu’un, ce passage était bref, long selon les personnes. Mais nous avons tous apparut au milieu de nul part dans la vie de quelqu’un. Notre passage a eu un effet positif ou négatif. Dans ma vie, il y a eu tant de personnes qui sont passé, que je ne sais même pas lesquelles ont été les plus importantes. En revanche je me souviendrais de ces gens, ces gens qui m’ont brisé comme on brise un jouet. C’est étrange mais on a souvent tendance à ce souvenir des moments qui ont été durs. Comme on dit : Soigne ton entrée et ta sortie. En clair le milieu on s’en fiche c’est pas ça qui nous marque.
    Moi mon entrée je l’ai toujours soigné, le milieu était toujours passable et ma sortie, elle, je préfère ne même pas en parler.
    Peu à peu que je marchais sur le sable froid de cette vaste plage déserte, mes empreinte de pas s’effaçaient comme si on effaçait une partie de moi, une partie de mon histoire.
    Aujourd’hui encore je ne serais toujours pas dire si j’aime ou non la plage. D’un côté j’aime et de l’autre je hais. C’est paradoxal. Mais de toute façon tout est paradoxal. Même l’être humain est paradoxal, il passe son temps à emmetre des sentiments contraires, et puis il doit choisir, et les trois quarts du temps il préfère ne pas choisir. Il nit comme il ment.
    L’être humain est bien futile. Il émet tant de sentiment qu’il ne comprend plus rien. Il ne serait même pas dire qui il est, il se content de dire son nom , cette espèce d’étiquette.
    Je me retourne lasse de voir mes épreintes disparaître. Quand je regarde cette mer si sombre, j’aimerais tant m’y plonger pour ne plus y ressortir. Qu’est ce que j’attends pour le faire ? Mon envie n’est rien comparée à ce que mon corps me fait faire.
    A vrai dire je ne sais même pas si j’ai aurait le courage. On dit que le suicide ce n’est pas vouloir mourir mais vouloir disparaître. Alors dans ce cas c’est peut être pas le suicide qu’il me faut.
    On dit tant de chose mais lesquelles sont vraiment vraies ? On dit qu’il y a tant de question qu’on se pose. Mais elles sont toutes de réponse. Des réponses inconnues. Mais des réponses quand même.
    C’est étrange, je me sens si mal. Ma tête est hors usage, comme si elle était ensanglantée. Ce rideau fermé, je ne sais s’il existe un chemin de retour. Ce nectar, le nectar de la vie qui s’assèche... Ces vieux mots faient pour blesser, ils me coupent encore, ils me rongent, ils me hantent, tu me hantes. Cette vie est un foutoir dont je suis l’attraction. Quel m*rdier.
    Ce lieu est un désordre, mon unique est partie. C’est scène de constance tragédie, je ne peux plus les entendre. Je ne veux plus rien ressentir. Je veux être comme mort.
    J’aimerais aimer, j’aimerais l’aimer, c’est sûrement ce qu’il y a de plus simple, alors pourquoi est ce si compliqué ? Je suis à ce point un incapable ? Il faut croire.
    Je n’ai même pas été capable de t’aimer, pourtant je tenais à toi comme à la prunelle de mes yeux, et encore, la prunelle de mes yeux ce n’est rien comparé à toi. Même si je ne pouvais te voir, même si je ne pouvais t’entendre je t’aurais aimé.
    C’est étrange, ou plutôt c’est débile, dans ma tête tout est au passé. Il faut que je tourne la page, mais je n’y arrive pas. Tout est du passé, je suis du passer.

    « Ne pleurait pas votre passer car il s’est envolé à jamais et ne craignais pas votre futur car il n’est pas encore écrit. Vivez votre présent de manière à toujours vous en souvenirs »

    Plus facile à dire qu’à faire. J’aimerais que mon passé s’efface comme mes empreintes s’effacent. Tu disais que même si on m’enfonçait 7 fois, j’arriverais toujours à me relever. Mais je n’arrive pas, je n’arrive plus à aller d’échec en échec sans perdre peu à peu mon enthousiasme. Il faut croire que la vie m’a tout pris. Ou plutôt que j’ai tout perdu à cause de moi même et de mes bétisses. C’est ma vie et les mensonges que j’ai créés.
    Si seulement je pouvais tout effacer. Mais j’en suis incapable, je ne peux t’effacer. En fait je voudrais tout recommencer, tout recommencer avec lui. Mais il faut que j’arrête d’imaginer que la vie allait me laisser une nouvelle chance. Elle n’est pas à moi. Oublie le.
    Pourquoi est ce si dur ? C’est pourtant elle la victime. Que suis je ? Victime, coupable, responsable ? Je suis responsable de ça, coupable de t’avoir fait du mal, et une vulgaire victime. Une victime de l’amour ?
    Aujourd’hui encore je ne saurais te dire. Ce n’est pas le fruit du hasard, c’est le fruit de mon propre arbre.
    Heaven était là. Sur le safari, sur ce sable fin. Toujours cette envie de tout plaquer. Envie de tout quitter. Tout. Tout …
    Lui, elle & eux. Baliverne. Il faut se rendre compte que nous sommes seuls au monde. Seul au milieu de tout. Seul au milieu de rien. Seul au milieu de rien du tout.

    Hurmm --' Je viens de remarquer que je n'ai fait que de la philosophie, je ferai des postes plus simples après
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anthony Weatherly

avatar

Masculin
Nombre de messages : 37
Age : 27
SECRET __* : &&. Si je te le dis. Ce n'est plus un secret.
L0VE __* : &&. En quoi sa te regarde ?
PHRASE FÉTICHE __* : &&. L'aube n'existe pas, seul le soleil survis à la nuit!
Date d'inscription : 19/04/2008

&&. HEY Y0U ! IT'S JUST ME }}
AFFINITIES <3:
WHERE ARE Y0U ?:
EMPL0I & L0ISIRS :

MessageSujet: Re: Le sang des étoiles. Tony <3   Lun 21 Avr - 21:42

    Anthony, Anthony lui a toujours été le même. Il a gardé son caractère qu’il avait à son adolescence. Un peu râleur, tout en disant toujours que sa vie est pourrie. Mais si il le dit ce n’est pas pour ce faire remarquer, ou bien pour faire bien. Non, sa vie est vraiment pourrie ! Un père mort au combat. N’est pas une des choses que tout le monde aurait souhaité. En tout cas pas lui. Avant, il avait Sophia, qui l’avait aidé. Mais si celle-ci n’aurait pas été à ses côtés après tout ça. Anthony n ferait sans doute plus partit du monde. D’ailleurs, il a tenté deux fois de se suicider. Qui n’a jamais pensé une seule fois au suicide dans sa vie ? Lui il avait essayer pour la première fois de se couper les veines. Mais comme tout le temps Sophia venait sans toquer chez lui. Et l’avait découvert très rapidement.

    Et comme vous avez pu le comprendre il n’y est pas rester. La deuxième fois a été par un autre moyen Sauté complètement du troisième étage de son immeuble. Bon, il aurait pu aller un ou deux étages plus hauts. Mais le troisième étage était l’appartement d’un mec qui allait en cour avec lui. Et c’était un peu servit de lui pour essayer de mettre fin a ses jours. Mais là çà été dur. Car il avait réussit a sauter sans pour autant se faire remarquer. Mais une fois au sol il était pas mort mais bel et bien conscient. Il n’arrivait plus a bougé. Et c’était quand même cassé plusieurs os. Quelqu’un avait appeler une ambulance et avait été transporter en urgence à l’hôpital. Il avait frôlé la mort de très près. Mais c’était tout de même bizarre. Après deux essais pour se suicider. Il a finit par laisser tomber.

    Pourquoi ? Il ne voulait pas se torturer à se faire du mal. Non, lui il voulait mourir ! Tout comme son père. Mais après deux fois ou il a été deux fois dans des états graves. On a plus très envie d’essayer une troisième fois. Surtout qu’il a manqué d’être paralysé a vie pour cause du deuxième essai. Bref, le jeune homme avait finit par laisser tomber tout ça essayant de redescendre sur terre. Et essayer de ne plus arriver jusqu’à penser au suicide. Le jeune homme avait réussit également arrêter dépenser grâce a Sophia. Bref, plus besoin d’en dire plus là-dessus. Le jeune homme était dans l’hôtel. A faire quoi ? A jouer un peu de guitare. Oui, car quand il n’allait pas faire de la batterie maintenant. Un peu trop tard, et il respectait les gens et ne voulait pas les déranger donc… mais après avoir arrêter de jouer, le jeune homme ne savait que faire.

    Il décida alors de sortir prendre un peu l’air. Il était habillé d’un jeans. Très beau jeans avec également un sweat-shirt blanc Calvin Klein. Pas trop moulant. Car des fois Calvin Klein fait beaucoup de truc moulant. Bref, il enfila par la suite ces converses. Oui, il n’y a pas que les filles qui en mettent. Regarder les chaussures des mecs. La plupart a présent sont en converses. Bref, le jeune homme prit ses clefs, sont portefeuille et son paquet de clope. Ouais, il n’arrive pas à arrêter de fumer. Et pourtant il a essayé. Mais c’est difficile. Le jeune homme sortit de sa chambre d’hôtel avec qui il avait un colocataire. Mais il n’était pas là donc il avait refermer a clef derrière lui. Le jeune homme marchait pour se rendre à la sortie de l’hôtel. Le jeune homme marchait se rendant pour finir au Safari.

    Il ne faisait pas froid malgré que le soleil n’était presque plus présent. Le sable fin était déjà froid. Ce qui ne le dérangeait pas pour autant. Le jeune homme marchait un peu, regardant les environs. Puis il finit par s’allumer une clope rangeant son paquet et son briquet en poche.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Heaven Slone
Don't save met
I don't care

avatar

Féminin
Nombre de messages : 467
Age : 25
SECRET __* : Un secret est un secret. C'est le propre du secret.
L0VE __* : Your love is a lie. A beautuf lie. It's nothing but a lie.You can hide behind your stories.
PHRASE FÉTICHE __* : 'Cause I want it now I want it now Give me your heart and your soul
Date d'inscription : 16/04/2008

&&. HEY Y0U ! IT'S JUST ME }}
AFFINITIES <3:
WHERE ARE Y0U ?:
EMPL0I & L0ISIRS :

MessageSujet: Re: Le sang des étoiles. Tony <3   Jeu 24 Avr - 22:06

  • J'oublie pas le sujet mais je ne pourrais pas répondre avant Samedi prochain. Sorry --'
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le sang des étoiles. Tony <3   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le sang des étoiles. Tony <3
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Critères d'attribution d'étoiles
» partition passion tony murena
» Challenge Architecture extérieure - Tony.3ds /// SketchUp - Artlantis - Photoshop
» nos amis les buveurs de sang
» J'vais tester. [4/4] A noter!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
&&. SAHARA-HOTEL }} :: &&. SAHARA CITY }} :: &&. OUT OF OUT }} :: { LE SAFARI }-
Sauter vers: